Torgon Natur'Art

Torgon Tourisme, en partenariat avec la Commune de Vionnaz, a lancé un nouveau concept « Natur’Art » pour les festivités du 1er août 2020. Trois artistes de renommée nationale, LPVDA, Tribal Cabane et Simon Berger ont créé « en live » des sculptures en pleine nature. Les visiteurs de la station ont eu l’occasion d’admirer leur travail et l’évolution des œuvres du 23 juillet au 1er août, mais aussi de partager avec eux.

Cette année, la deuxième édition du Natur'Art a eu lieu avec succès, avec trois nouveaux artistes, dont deux français, ARDIF et Thomas Voillaume et un suisse-allemand, Lukas Senn.  

LES ARTISTES & OEUVRES

La création de l’œuvre de l’artiste suisse LPVDA, « chacun son point de vue » se trouve sur les façades d’une grange, se situant sur le Chemin des Fours. La deuxième œuvre, « NéFi », du collectif d’artistes suisses Tribal Cabane, se situent dans la même région, surplombant le Couvert communal des Vieilles à Torgon. Finalement, la troisième et dernière œuvre « Laisser pousser » de l’artiste suisse-allemand Simon Berger, se trouve sur la place du Village à Vionnaz.

La sculpture à la tronconneuse de Lukas Senn, artiste suisse-allemand, se trouve devant l'Office du Tourisme et représente dans toute sa splendeur la mascotte de la station : Léon le Mouflon. 

Fragments, scultpure 3D créé par l'artiste français Thomas Voillaume se trouve à côté du Terrain de Foot, sur le Chemin des Fours, et peut être admirée de différents angles, avec comme arrière-plan la fameuse Braye. 

ARDIF, street-artiste connu mondialement, a réussi à embellir à perfection une vielle grange, se situant dans le premier contour de la Route de Torgon, à Vionnaz. Une "carte de visite" unique pour la Commune ainsi que Torgon. 

LE CONCEPT

L’idée du projet s’est formée autour d’une envie de créer une exposition permanente en pleine nature accessible à tous, non seulement en cette période incertaine, mais à long terme. Ces créations artistiques étaient la solution parfaite pour pouvoir maintenir cette fête nationale tant attendue tout en assurant le bon déroulement de l’événement, avec un minimum de risques.

Même si le COVID-19 est à la base du concept, le Natur’Art est un projet qui, avec un peu d’espoir, continuera à prendre de l’ampleur chaque année, avec comme but ultime, de devenir une des attractions phares de la station : un Land’Art festival, qui chaque année, accueillera de nouveaux artistes.